Astuces d’entretien et petites réparations en plomberie

Parfois, vous êtes obligé de résoudre des problèmes de plomberie par vous-même. Grâce à des simples méthodes apprenez comment déceler une fuite d’eau via vos canalisations. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous serez amené à remplacer et installer des petits équipements sans l’intervention d’un plombier.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Une hausse anormale de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant 12 à 24 heures au minimum pour détecter l’origine de la fuite.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir remis au marche. Notez l’écart et calculez la différence pour savoir exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau au niveau du robinet principal se trouvant en aval du compteur. Attendez 12 à 24 heures avant de le réactiver.
  • Commencez par jeter un coup d’œil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètre cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, décalitres et l alignées à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur puis notez les indications pour pouvoir connaitre la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Rouvrez l’eau, notez le résultat. Le robinet doit être ouvert en même temps pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un œil sur le compteur. Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Quand la fuite de tuyauterie est localisée, il vous faudra couper de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Votre débit réel de fuite de système de tuyauterie peut être obtenu en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • Quand la fuite est repérée et que votre volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour obturer la fuite de tuyauterie.

 Comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

Quand il s’agit d’une fuite d’eau, cela ne peut être nécessairement autre qu’un problème de défectuosité au niveau d’un tuyau ou d’un raccord.

  • Bouchage de tuyau fuyant en Cu : deux choix de produits

Il n’y a pas 36 moyens de réparer une fuite sur un tuyau cuivre, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Réparer une fuite au niveau d’un raccord, c’est possible en remplaçant de joint.

  • Une fuite due à un tuyau en Cu défectueux : Pallier le problème en réparant la fuite avec du mastic

reparations-en-plomberie

La conduite doit être astiquée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un torchon bien propre puis, astiquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour réussir votre polissage, optez pour une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Fractionnez le mastic par tranches en barre et moulez le produit jusqu’ à obtention d’une boulette de teinte unie et collante. C’est maintenant que vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante pour la boucher. La conduite fuyante a été bien laquée. Il vous faudra maintenant y aplatir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche.

  • Les démarches à suivre pour colmater un tuyau défectueux en cuivre en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Prenez du papier abrasif, un morceau de toile émeri fine ou bien une brosse métallique et commencez déjà à polir le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande adhésive autoamalgamante car vous allez l’appliquer sur la conduite.

Quand le raccord lui-même dysfonctionne et provoque une fuite : comment procéder

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, c’est qu’elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter cependant. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside aussi au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le restituer pour réparer la fuite ou le remplacer quand c’est nécessaire.

Mastic ou ruban antifuite ? Quelle solution de colmatage est compatible à son type de tuyau en Cu pour résoudre une fuite de canalisation

L’identification d’une fuite est une opération qui s’avère le plus souvent complexe. vice de conception, mauvaise qualité de soudage, effet coup bélier, micro-vibration, gel de tuyaux , défectuosité de tuyaux suite à un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Proposé en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants séparés : adhésif et durcisseur. On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau en cuivre pour permettre le colmatage.

  • Bande adhésive antifuite :

Le ruban adhésif antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone de fuite à colmater.

Comment obturer une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par stopper le compteur

Il vous faudra d’abord vérifier qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée du tuyau . Arrêtez le compteur !

  1. Otez la partie défectueuse à commencer par marquer et couper ses zones

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau en PVC. Une fois cela fait, procédez immédiatement à la coupe en utilisant une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.

  1. Tout le reste des fragments est à limer

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un un simple couteau, d’un papier abrasif ou d’un cutter que pour celle d’un ébavureur conventionnel.

  1. Il vous faudra maintenant nettoyer les champs de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, imbibez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et aussi de toutes les extrémités de la conduite sur environ 3 à 5 cm.

  1. Il vous faudra maintenant dégivrer les surfaces de contact :

Il est indispensable d’opérer le déglaçage des zones de contacts pour en assurer l’adhérence à votre colle antifuite.

  1. Et maintenant…opérez le jaugeage des tronçons de tuyau à remplacer

Dimensionnez la partie à remplacer ; soustrayez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois prêt, il vous faudra le découper :

Votre tube de remplacement une fois prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un feutre et commencez par marquer la longueur des zones de découpe. Muni d’un scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet scindez le tube puis polissez ses zones de contact. Vous pouvez vous servir d’un papier abrasif ou un simple couteau à la place.

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Votre tuyauterie est enfin prête à recevoir le tronçon de tuyau de remplacement ! Pensez tout d’abord à écarter légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à dénouer les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de sorte qu’elle soit enlevée du mur ou bien déposée par terre.

  1. Pensez aussi à encoller les surfaces de contact :

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être uni aux manchons :

Après avoir intégré les manchons aux extrémités du nouveau tuyau, Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Remplacer son mécanisme de chasse d’eau en quelques étapes pour en finir avec les problèmes de fuite

Tout d’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé et puis, tirez la chasse d’eau !

  1. Démontez votre chasse d’eau à commencer par retirer son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la simplement ! Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil la liant.

  1. Il est temps d’ôter l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela terminé, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté, soulevez-le et posez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le mécanisme de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé avec d’une clé spéciale.
  2. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par le replacement du réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage de la céramique passe avant la restauration du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Opérez la fixation du nouveau joint mousse à son tour ; enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. Restauration robinet-flotteur ; l’avant-dernière étape de l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur puis, enfilez le pas de vis dans son trou. Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. apprêtez-vous à poser votre nouvelle chasse d’eau :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : comment ça fonctionne ?

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, assurez-vous qu’il ait été totalement mis hors tension

Commencez par éteindre le disjoncteur principal avant d’opérer le nettoyage de votre chauffe-eau.

  1. Le chauffe-eau sera prêt à être nettoyé une fois débranché

Un chauffe-eau électrique à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposé à un chauffe-eau électrique thermoplongée.

  1. Le chauffe-eau électrique a été purgé ? Pensez maintenant à récupérer la résistance

Une fois votre vidange effectuée, vous devez désinstaller la résistance. Elle se trouve sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Purifiez la résistance du chauffe-eau électrique afin de garantir un détartrage à succès

Astiquez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. A la toute dernière étape, pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, remettez le chauffe-eau électrique en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, réinstallez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.